La selle de l’Amazone Moderne

L’invention de la fourche (ou corne) sera déterminante. D’abord pour soutenir la jambe droite. On verra ainsi paraître la fourche droite, puis une  fourche « en berceau » pour maintenir la cuisse droite.

Enfin après de longues années de tâtonnement,  la fourche gauche apparaît au 19ème siècle sous l’impulsion conjointe de Pellier et de Baucher pour positionner la jambe gauche et progressivement arriver à la selle que nous connaissons aujourd’hui.

 

Description de la selle d’amazone

La selle d’amazone idéale se compose :

  • d’un siège plat
  • de deux fourches (ou cornes) positionnées légèrement à la gauche du garrot
  • d’un ensemble étrivière/étrier unique à gauche (ou exceptionnellement à droite) avec un système de sécurité particulier
  • d’une balancine ou sangle de retrait
  • d’une sur-sangle ou dispositif maintenant le quartier droit en place

    
(Selle Mayhew, siège et fourches en daim – Selle Owen restaurée sur Wykeham padd)

Où trouver une selle d’amazone ?

Depuis la redécouverte de la monte en amazone dans les années d’après guerre et la déperdition du savoir des selliers,  deux options s’offrent à l’amazone : une selle ancienne rénovée  ou une selle neuve de conception moderne.

En France,  la plupart des selliers ont cessé de fabriquer de façon régulière des selles d’amazone dans les années 1930. La maison Hermès par exemple, a fabriqué sa dernière selle en 1938, et refuse même de réparer ses anciennes selles depuis les années 195O. Cependant, il reste encore en France de bonnes selles anciennes à trouver et à rénover.  Plusieurs selliers s’intéressent désormais à notre discipline dont les adeptes se multiplient, ces professionnels sont capables de refaire des selles quelquefois à partir d’un simple arçon nu.

Réalisées à partir d’un moulage d’arçon ancien ou d’un arçon ancien récupéré, certains d’entre-eux proposent aujourd’hui des selles neuves de bonne qualité (L’Association peut fournir des adresses sur demande).

En Angleterre les selliers ont continué à fabriquer des selles d’amazone et ont donc conservé leur savoir-faire. On trouve dans ce pays aussi bien des selles anciennes que des selles neuves d’excellente facture.

Comment choisir sa selle ?

Ancienne ou neuve, la selle d’amazone doit répondre à certains critères bien spécifiques : en effet,  contrairement à la selle de cavaliers qui s’adapte peu ou prou à tout cheval et tout cavalier, la selle d’amazone se choisit en fonction de la morphologie de la cavalière et si possible de son cheval.

Recommandations avant l’achat :

Faire vérifier l’état de la selle par un  expert ou un artisan compétent

Les accidents arrivent très vite ! Sur les selles anciennes même très bien renovées, faites vérifier l’attache des sanglons, la solidité de l’arçon et des fourches, la bonne mobilité de la fourche basse.

Essayer la selle à cheval

Et si possible avec une amazone confirmée ou mieux, un enseignant à pied.

Il faut que la selle soit adaptée à la morphologie de la cavalière : pas trop petite ni trop grande, les fourches ajustées aux cuisses.

Essayer aux trois allures et vérifier votre confort et votre position avec l’aide de la personne à pied qui saura voir si vous êtes droite, dans l’axe et les jambes bien en position, ce quelque soit l’allure.

Si vous montez votre propre cheval il est plus facile de choisir une selle qui lui convienne. Si vous montez en club, choisissez toujours une selle largement dégarrotée qui pourra convenir à plusieurs types de chevaux.

Petit exercice simple pour vérifier votre confort à cheval :

  • Utilisez un montoir pour ne pas faire tourner votre selle et placez vous à califourchon.
  • Laissez pendre vos 2 jambes par leur propre poids et positionnez vos fesses bien droites dans la selle, perpendiculaires à la colonne vertébrale du cheval
  • Lâchez les rênes et laissez pendre vos 2 bras naturellement le long de votre torse
  • Sans bouger les bras ni le bassin, la tête bien droite, regard entre les oreilles de votre cheval, placez doucement votre jambe gauche sous la fourche et dans l’étrier.
  • Sans bouger le haut du corps, les bras ou les fesses, placezvotre jambe droite calée sur la fourche haute
  • Prenez vos rênes en gardant les coudes au corps.

Vous êtes confortablement installée, en bonne position, stable et à l’aise : la selle vous convient.

La selle ne vous convient pas si :

  • vos fesses dépassent derrière ou sur les côtés : selle trop petite
  • vous êtes instable et devez vous rapprocher du garrot : selle trop grande
  • votre jambe gauche est rabattue vers l’arrière : la fourche est mal placée ou trop cambrée
  • vous plongez vers l’avant ou bien vous effondrez vers l’arrière : le siège n’est pas assez plat ou les matelassures sont inadaptées

La selle convient-elle à votre cheval ?

Si vous montez votre propre cheval il sera plus facile de trouver une selle qui lui soit adaptée mais si vous montez des chevaux de clubs aux morphologies différentes, pensez avant tout à choisir une selle bien dégarrotée avec des pattes latérales d’arçon assez évasées pour ne pas blesser ou serrer les larges gabarits.

Veillez à bien dégager l’épaule : les parties latérales métalliques de l’arçon doivent se positionner en arrière de l’épaule de votre cheval.

La selle devra se situer en deçà de la dernière vertèbre à laquelle les côtes sont rattachées, de façon à ne pas être trop en arrière et gêner ainsi l’action de l’avant main.

Le siège ne doit pas plonger vers l’avant pour ne pas alourdir l’avant main, ni plonger vers ce qui positionnerait l’amazone trop loin sur la croupe.

Encore une fois, l’avis d’un expert compétent est indispensable.

Réparations, ajustements, achats :

Les ADF peuvent vous fournir des adresses de selliers pour les travaux d’ajustement ou de réparation de vos selles.  Les ADF ne font pas de publicité, mais recommandent les artisans qui, d’expériences multiples, rendent les meilleurs service pour des selles les plus sécurisantes et adaptées possible.  Faites parvenir vos demandes au Bureau qui vous répondra.

Achat :

Dans la jungle des offres, des marques, des styles, il est difficile de s’y reconnaître. Le Bureau se fera un plaisir de vous guider et de vous conseiller. Il existe de très bonnes selles neuves tant en France qu’en Angleterre, et il est important de choisir en fonction de l’usage que l’on désire en faire et bien sûr comme nous l’avons dit de la morphologie du cheval et de l’amazone.

Parlons prix : Une selle d’amazone de bonne facture coûte entre 1000 et 2000 euros.

Certaines marques de renom telles Hermès, Owen, Champion & Wilton, Mayhew, etc. sont plus onéreuses, qu’elles soient neuves ou anciennes : compter plutôt 2500 euros pour une selle en parfait état complétée de son étrier et étrivière de sécurité, sangle ajustable et balancine.

Si vous êtes débutante ou encore en train de grandir, réservez cet achat de prix pour votre selle d’adulte confirmée : une bonne selle bien adaptée dure une vie.

Les ADF ont à cœur de vous donner des conseils et des adresses sures et de qualité, n’hésitez pas à nous consulter.

Selle Owen

(Selle Owen, siège en daim et deux positions de fourche mobile – Selle Mayhew à fourches de chasse)